Navigation

caserne de Bonne
© ville de Grenoble

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Les Jeunes et l'agglo de demain : le projet avance !

Les Jeunes et l'agglo de demain : le projet avance !

| Réagir

Comment faire remonter la parole des jeunes auprès des élus locaux ? Tel est le problème soulevé par le Conseil de Développement de la Métro. En effet, quand on parle de démocratie participative, cela parle peu à nos 16-25 ans qui ont du mal à percevoir l'existence et l'utilité de ces structures.

Partant de ce constat, le C2D a engagé mi octobre dernier, 4 volontaires d'Unis-Cité en tant qu'ambassadeurs ayant pour rôle d'interroger ces jeunes afin de connaître leur vision de l'agglomération d'aujourd'hui et les solutions ils peuvent donner pour le futur. Nathanaël, volontaire à Unis-cité et ambassadeur du C2D vient nous parler du projet.

Nathanaël, merci d'avoir bien voulu répondre à nos questions . J'ai cru comprendre que vous étiez nouveau dans le projet : qu'est ce qui vous a motivé à intégrer l'équipe ?

Ne venant pas de Grenoble, j'ai trouvé intéressant d'avoir un regard extérieur sur l'agglomération et donc sur cette démarche. Ce que j’apprécie, c'est de pouvoir me balader dans l'agglo pour récolter la parole des jeunes et ce qu'ils pensent de leur ville. J'ai trouvé l'initiative du C2D prometteuse !

Pouvez-vous nous rappeler rapidement en quoi consiste ce projet ?

Les membres du C2D voulaient avoir le point de vue des jeunes sur leur agglomération, mais ils ont constaté qu'ils n’arrivaient pas à entrer facilement en contact avec eux. Donc pourquoi ne pas recruter un groupe de jeunes pour interroger d'autres jeunes ? C'est là que l'on intervient : on sert d'intermédiaire entre ce public et le C2D, on recueille leurs envies, leurs points de vue, on cherche à savoir comment les jeunes vivent sur leur territoire et surtout comment ils veulent voir les choses changer à l'avenir.

Quelles ont été les difficultés que vous avez rencontrées jusqu'à présent ?

Le plus dur a été de faire le lien avec les structures partenaires. On a passé beaucoup de temps à contacter ces structures pour pouvoir rencontrer les groupes de jeunes. On a vu qu'il fallait passer par les réseaux de connaissances pour pouvoir les toucher. Avoir un contact dans les structures était donc indispensable. Pourtant, le C2D avait pris soin de contacter les services des communes alentour pour nous faciliter le travail. Malgré ce « coup de pouce », on a usé beaucoup de temps et d’énergie pendant cette période pour peu d'offre de rendez-vous.

Autre difficulté, celle de recueillir au travers des débats des idées concrètes: Les jeunes ont du mal à se projeter dans le futur et donc à trouver des solutions.

Mais les outils d'enquête ont été bien définis et il y a une bonne organisation et une bonne entente dans l'équipe. On se supporte pas trop mal (rires) !!

Où en êtes-vous aujourd'hui ?

On a déjà passé les deux première étapes : immersion et création des outils.

Maintenant, nous en sommes à la fin de la troisième étape, le travail de terrain/enquête. Il nous reste une partie dense : Traiter toutes les informations et créer les articles pour le support de restitution que nous avons imaginé sous la forme d'un journal. A la fin du projet, il est prévu que l'on présente ce support devant les membres du conseil de développement et tous les partenaires : cela se passera le 18 juin, en plénière.

Et à quoi ressemblera le journal final ?

(Rires) Je ne peux rien vous dire pour l'instant. Vous aurez la surprise le 18 juin.

Merci Nathanaël d'avoir répondu à mes questions et bonne chance pour la fin de votre projet.

Merci à vous.

 

Article proposé par Bastien de l'équipe d'Unis-Cité.

Laisser un commentaire

Grenoble-Alpes Métropole
Le Forum 3 rue Malakoff
38031 Grenoble cedex 01 - France
conseildedeveloppement@lametro.fr

Téléphone : (+33) 04.76.59.59.59
Télécharger la carte de visite (.vcf)

Mon compte

eZ Publish - © Territo - Inovagora