Navigation

caserne de Bonne
© ville de Grenoble

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Portrait de membres du Conseil de développement : Brigitte Couratin

Portrait de membres du Conseil de développement : Brigitte Couratin

| Réagir

Pour mieux connaitre les personnalités qui composent le Conseil de développement, certains membres se sont prêtés au jeu d'un interview, répondant à des questions relatives à leurs expériences, leurs engagements, leurs espérances, dans le but d'écrire un "portrait". Nous découvrons ici Brigitte Couratin, représentante de la CAF de l'Isère, au collège "Etablissements et Services Publics". Retrouvez prochainement d'autres portraits.

 

 

 

 

"Pour moi, l'engagement à tous les âges de la vie, a toujours été important".

 

Ainsi résume Brigitte Couratin, représentante de la CAF de l'Isère dans le cadre d'un deuxième mandat au sein du collège "Etablissements et Services Publics", ce qui a toujours traduit la nature de son investissement pour autrui, tant dans sa vie professionnelle que dans sa vie privée.

Native de Grenoble, faisant partie des membres exerçant une activité professionnelle en parallèle de son mandat dans l'instance, elle souhaite faire valoir dans les futurs débats du C2D, les problématiques relatives à la famille, au droit du travail et aux transports.

Mais pas seulement.

"La CAF de l'Isère, c'est 224 286 allocataires".

La CAF de l'Isère, née récemment de la fusion de CAF de Grenoble et de Vienne, a pour principales missions celles de verser des prestations légales et de mettre en œuvre une politique d'action sociale familiale. A ce titre, elle accompagne 224 286 allocataires sur notre département, dont 61% sont des familles, 51% bénéficient d'une aide au logement et 18% sont des allocataires bénéficiant de minima sociaux.

Brigitte Couratin fait partie du conseil d'administration de la CAF de l'Isère en tant que représentante des assurés sociaux. Par ce statut d'administratrice, elle participe à l'élaboration de délibérations portant sur les affaires de l'organisme et sur les orientations locales de la politique d'action sociale définie par la branche Famille.

"Le C2D, en tant que laboratoire d'idées, doit être constructif dans la transversalité".

Son engagement citoyen a donc trouvé, pourrait-on dire, un prolongement naturel au sein du Conseil de développement qu'elle a rejoint en 2011. Particulièrement investie dans les plénières du précédent mandat, elle est en mesure de pointer les points faibles et les points forts de l'instance. Points faibles : les délais de saisine des élus souvent trop courts et l'absence de retour sur les avis. Points forts : la richesse des débats, les espaces de rencontres entre les bénévoles et les productions de qualité.

Dans ce contexte, Brigitte Couratin attend beaucoup de ce nouveau Conseil de développement : "Il devra, tout d'abord, accompagner la construction métropolitaine". En effet, "faire travailler ensemble 49 communes est belle expérience, mais cela n'est pas simple!". De par sa composition et le système de saisines et d'auto-saisines, le C2D peut avoir une vraie plus-value en apportant "un regard autre, pratique, en écho d'attentes ou de projets au plus prochae des besoins de la population et toujours en lien avec les territoires voisins".

Laisser un commentaire

Grenoble-Alpes Métropole
Le Forum 3 rue Malakoff
38031 Grenoble cedex 01 - France
conseildedeveloppement@lametro.fr

Téléphone : (+33) 04.76.59.59.59
Télécharger la carte de visite (.vcf)

Mon compte

eZ Publish - © Territo - Inovagora