Navigation

Vous êtes dans : Accueil > Agenda > 3èmes Rencontres scientifiques internationales "Territoire, Territorialisation, Territorialité"

3èmes Rencontres scientifiques internationales "Territoire, Territorialisation, Territorialité" - du 28 au 29 mars 2012

par Nadia Wolff | Réagir

Lieu : Cité des Territoires de Grenoble (Institut de Géographie Alpine et Institut d'Urbanisme de Grenoble)

La troisième édition des rencontres TTT aura pour thème : "Hybride, hybridation, hybridité : Les territoires et les organisations à l’épreuve de l’hybridation". Les inscriptions sont désormais ouvertes sur le site http://ttt3-grenoble.sciencesconf.org

Les 1ère Rencontres TTT (en 2007) ont permis de constater le renouveau continuel des enjeux territoriaux mais aussi l’intérêt de reposer la question territoriale dans de nouvelles controverses (celles de l’action collective, de la relative faiblesse des paradigmes fondateurs, du dépassement des anciennes dichotomies, du renouveau démocratique, …). Les 2ème Rencontres TTT (en 2010) ont focalisé l’attention sur les territoires comme opérateurs de changement ; la prédominance des individus, des trajectoires et des tensions, de la grande labilité des choix territoriaux, mais aussi l’absolu nécessité des ancrages et la prise en compte des héritages ont été mis en regard des obligations de protection, de nécessité de la patrimonialisation et finalement ont renouvelé le rapport individu/politique pendant longtemps considéré comme « évident » dans les sciences territoriales. Ces 3ème Rencontres poursuivent les investigations autour du triptyque territoire / territorialisation / territorialité en le mettant à l’épreuve de la question hybride.

Thème du colloque
On assiste à un éclatement des temps sociaux, des territoires de vie et des mobilités. Les statuts changent, les échelles et les frontières deviennent plus floues. L’irruption des TIC brouille les rapports entre l’espace et le temps, l’ici et l’ailleurs, le réel et le virtuel, l’individu et les communautés. L’effacement progressif de l’unité de
temps, de lieu et d’action des institutions oblige à de nouveaux assemblages. Le « big‐bang » des organisations et des territoires entraîne de nouvelles recompositions et nécessite d’autres alliages, alliances ou coalitions. Métissage, multi‐appartenance, hybridation des espaces, des temps et des pratiques deviennent des figures courantes du monde contemporain. L’individu devient « polytopique » et les nouveaux espaces qu’il produit  définissent de nouvelles hétérotopies qui hébergent d’autres imaginaires. Les frontières entre temps de travail et temps de loisirs s’effacent. Les métiers uniques laissent la place à des « portefeuilles d'activités ». Le temps du voyage devient parfois un temps de travail (et vice versa). L’appartement se fait hôtel, la ville se transforme en station touristique, alors que la station s’urbanise. On distingue de moins en moins la résidence secondaire de l’habitation principale. Les campings sont habités à l’année et pour quelques heures certains musées deviennent bibliothèques. A Paris, en été, la voie sur berges se transforme en plage alors qu’en hiver la place de la mairie accueille une patinoire. Sur les marges, les délaissés urbains produits par la ville postmoderne sont investis par les exclus qui font mentir l’hypothèse des « non‐lieux ». Face à la fonctionnalité et à la spécialisation stérilisante des espaces et des temps, des « tiers lieux » et des « tiers temps » émergent qui réinventent la fonction même des territoires comme lieu de maximisation des interactions, lieu de croisements et de
frottements : cafés transformés en bibliothèques, laveries automatiques métamorphosées en café, pépinières associant entrepreneurs et artistes mais aussi toitures transformées en jardins, écomusées ou parcs d’attractions habités, etc. Les nuits urbaines deviennent des jours ou des « non‐jours ». Les statuts des individus en mouvement se brouillent en termes de nationalités, d'identités, d'appartenances et de fonctions. Les frontières entre homme et animal vacillent au point que l'on parle désormais de « droit » pour les seconds.

Pour en savoir + : rencontre TTT (pdf - 170,61 ko)

Géolocalisation

Latitude : 45.1647003 Longitude : 5.728552499999978 Adresse : 14 bis, Avenue Marie Reynoard, Grenoble

Laisser un commentaire

Grenoble-Alpes Métropole
Le Forum 3 rue Malakoff
38031 Grenoble cedex 01 - France
conseildedeveloppement@lametro.fr

Téléphone : (+33) 04.76.59.59.59
Télécharger la carte de visite (.vcf)

Mon compte

eZ Publish - © Territo - Inovagora